MODE HOMMES | MODE ET TENDANCE

Catégorie : MODE HOMMES

3 raisons d’adopter les huiles à barbe Brothers Artisan Oil

les_huiles_a_barbe_brothers_artisan_oil_pour_une_barbe_plus_belle_et_plus_longue_3088_north_499x_white

Parce qu’une belle barbe demande parfois beaucoup d’attention, la marque Brothers Artisan Oil a réduit la routine à un seul flacon, en proposant des huiles naturelles multifonctions, mixant les huiles les plus pures et les plus hydratantes. Une véritable potion magique, à adopter même sur peau nue. Voici pourquoi.

1 – Parce qu’elles sont les meilleures alliées d’une belle barbe

Quoi de plus élégant qu’une barbe bien entretenue ? Les frères Shea l’ont bien compris et ont développé un élixir complètement naturel, mixant huiles essentielles et huiles de jojoba, argan et pépin de raisins, reconnues pour leurs vertus nourrissantes, régénératrices et restructurantes. Un savant mélange qui répare la fibre, empêche la casse, apaise et nourrit la peau pour stimuler la croissance de la barbe. Le tout, en un seul flacon, de quoi réduire sensiblement le temps d’entretien…

 2 – Parce qu’elles sont multi-usages 

Pas de barbe ? Ces huiles pourraient bien devenir tout de même un must. Car c’est là toute leur force : sur les cheveux, elles fortifient, adoucissent et font briller ; sur la peau, elles tonifient, hydratent en profondeur, resserrent les pores et préviennent les rougeurs. C’est bien simple, elles font tout, jusqu’à combattre l’acné. Le petit plus ? Les filles n’hésiteront pas à en piquer un peu pour fortifier leur peau ou leurs ongles…

3 – Pour leurs arômes 100% virils

Déclinées en trois parfums masculins, du plus doux au plus corsé, elles promettent un rituel cocooning et dynamisant. Reste donc à choisir entre les notes de bois de rose et de cèdre, enveloppantes et chaleureuses, les effluves de sauge et de menthe, rafraichissantes, ou les nuances colorées d’orange et de pamplemousse, pour un splash d’énergie chaque matin.

 

Mr Burberry, l’essence de Londres

le_nouveau_parfum_pour_hommes_mr_burberry_3206.jpeg_north_499x_white

 

Le nouveau jus de la maison anglaise, qui sort aujourd’hui, remanie les classiques de la parfumerie british avec panache et impertinence. Ainsi qu’une bonne dose de sex-appeal (en témoigne la campagne ultra-hot réalisée par Steve McQueen, starring le musicien et acteur Josh Whitehouse). Le point sur un hit annoncé avec son auteur, le parfumeur Francis Kurkdjian.

Votre travail sur ce parfum a évidemment commencé par une discussion avec Christopher Bailey, le directeur artistique et CEO de la maison. Avait-il une idée très précise du jus dès le départ ?

 

Sans entrer dans des considérations purement olfactives, il a donné des indications sur ce que devait être l’esprit du parfum. Christopher s’exprime souvent par gestes ; en l’occurrence, il a beaucoup mimé celui qui consiste à remonter le col d’un trench, qui signifie pour lui à la fois le confort et le sex-appeal. Et ce, en insistant bien sur le fait que le parfum ne devait pas être trop « pristine », c’est-à-dire trop « propre ».

 

Le trench est le vêtement transgénérationnel et transversal par excellence : tout le monde peut le porter, en toutes circonstances. Comment obtenir le même résultat avec le parfum ?